Côte d’Ivoire : vers le “remodelage” de la présence militaire française

Côte d’Ivoire : vers le “remodelage” de la présence militaire française

Jean-Marie Bockel, envoyé du président français Emmanuel Macron pour l’Afrique a échangé mercredi avec le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara à Abidjan, évoquant “un remodelage” de la présence militaire française en Côte d’Ivoire.

“Le terme [remodelé] paraît le plus clair. Parce que c’est une rencontre globale. Il y a la dimension présence(…). Il y a des dispositifs qui existent (…). Il y a également d’autres aspects qui existent déjà en matière d’amélioration du soutien à la présence militaire ivoirienne dans la zone nord, les questions de renseignements, les questions de développement de tel ou tel élément de l’armée (…), auxquels nos amis Ivoiriens sont attachés, sur lesquels nous avons un certain partenariat, une expertise engagée”, a déclaré l’émissaire du président français.

“Sur certains aspects, il y aura des évolutions. Ici les choses peuvent, sur certains aspects, être moindres et, plus fortes, sur d’autres aspects. C’est ce qui va faire l’objet d’un partenariat. Le remodelage me paraît le bon état d’esprit. C’est la raison pour laquelle nous avons été dans une évolution extrêmement positive”, a indiqué Jean-Marie Bockel.

Plus tôt, Jean-Marie Bockel avait évoqué avec le président Alassane Ouattara les perspectives d’évolution du partenariat militaire et sécuritaire entre la Côte d’Ivoire et la France.

“Le Président a pris le temps de nous écouter, mais aussi de nous donner sa vision sur ce pays et l’environnement régional, à la fois les perspectives et les problèmes auxquels nous sommes confrontés”, a indiqué Jean-Marie Bockel.

Ainsi, il apparaît nécessaire de poursuivre les échanges et le dialogue avec les autorités ivoiriennes sur les enjeux militaires et sécuritaires pour aboutir à un accord sur un nouveau partenariat militaire et sécuritaire entre la Côte d’Ivoire et la France

Il en a été de même pour les perspectives de renforcement de la force militaire souveraine de la Côte d’Ivoire.

Montée en puissance

À cet égard, Jean-Marie Bockel a salué la montée en puissance à la fois quantitative et qualitative des forces de défense et de sécurité de Côte d’Ivoire..

“Le renforcement de la force militaire souveraine de la Côte d’Ivoire, la montée en puissance à la fois quantitative et qualitative et la relation sur cette question n’est pas une page blanche. Il y a du travail qui a été fait, des conventions qui ont été passées. On se situe dans cette dynamique et dans cette continuité, mais nous avons évoqué de nouvelles perspectives sur différents partenariats sur lesquels on a des choses à faire”, a souligné l’hôte français.

“Je viens en Côte d’Ivoire et ce n’est pas par hasard” a-t-il ajouté. “Nous allons poursuivre cette mission. L’esprit, c’est de venir avec des propositions, une écoute sur des enjeux militaires vus dans ce prisme-là, ensuite un dialogue.”.

La France compte près de 950 militaires au sein des forces françaises en Côte d’Ivoire, et près de 10 000 forces en Afrique subsaharienne.

Jean-Marie Bockel avait été nommé le 6 février et présentera son rapport en juillet prochain pour un redéploiement des forces françaises en Afrique.

AFRICANES

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *