Congrès Ordinaire d’Ançar-Dine Nationale du Mali : Chérif Ousmane Madani Haïdara prêche la tolérance entre les fils et filles du pays

C’est autour du thème : « La diversité et la tolérance religieuse au service du vivre ensemble » que le 4ème Congrès Ordinaire d’Ançar-Dine Nationale du Mali (ADN-Mali) s’est tenu les 06 et 07 mai 2023 au Palais des Sports. L’ouverture des travaux a été présidée par Chérif Ahmed Tidiane Haïdara et l’honneur est revenu au guide Spirituel des Ançars, Seid Chérif Ousmane Madani Haïdara de clôturer ledit congrès.

Selon le quotidien « Nouvel Horizon », au cours de ce 4ème congrès, le président de la Commission d’Organisation, M. Dramane Diarra, a affirmé que durant deux jours, 1.470 congressistes venus de 493 sous-sections et 47 sections de l’ADN-Mali ont été répartis entre sept ateliers thématiques à savoir : la révision des statuts et règlement intérieur ; la mobilisation de ressources financières ; la formation ; le plan de communication ; la politique d’enseignement et de réussite ; la politique de réalisation des infrastructures ; le mécanisme de gestion des biens de l’association. « Au-delà de l’aspect spirituel auquel nous accordons la plus grande importance, notre association intervient considérablement dans les volets social et humanitaire pour le développement du Mali. Au nombre des réalisations, nous pouvons énumérer, entre autres, l’ouverture de l’Ançar Finance Mali (AFIM), 17 centres de santé fonctionnels, une imprimerie Chérifla, une boulangerie, l’exploitation d’un champ de riziculture de 200 hectares, 7 radios FM de proximité, des structures d’enseignement », a déclaré Dramane Diarra. 

En procédant à la clôture des travaux, le guide Spirituel des Ançars, Seid Chérif Ousmane Madani Haïdara, a remercié les congressistes d’Ançar-Dine Nationale ainsi que tous les membres de l’Association à travers le monde. Appelant à l’union au sein de la Communauté Musulmane, le guide Spirituel des Ançars et non moins président du Haut Conseil Islamique du Mali, a invité les autorités à être à l’écoute. D’après nos confrères du « Nouvel Horizon », le guide des Ançars a manifesté son soutien en faveur des autorités de la Transition. Ce soutien, rapporte nos confrères, sera certainement visible lors du vote du referendum du 18 juin prochain. A en croire nos sources, Seid Chérif Ousmane Madani Haïdara s’est démarqué de l’opposition contre le projet de Constitution au motif qu’il ne devrait pas comporter la laïcité. Toujours selon nos sources, le guide des Ançars a estimé que les musulmans doivent plutôt s’unir et être tolérants. « Dans un pays du Golfe, les autorités sont en train de voir comment tous les courants religieux puissent adopter une pratique moins radicale pour une coexistence pacifique, et c’est le cas dont nous avons besoin au Mali », a indiqué le guide des Ançars.

Sidiki Dembélé

Source: Lerepublicainmali

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *