CICM : Le nouveau président entre officiellement en fonction

M. Madjou Simpara a officiellement pris ses fonctions en tant que président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Mali (CCIM), après avoir assuré l’intérim depuis l’incarcération de M. Youssouf Bathily. 

La cérémonie d’installation s’est tenue le mardi 6 juin dans les locaux du CICM, en présence du contrôleur des services publics, M. Aliou Sissoko, et du représentant du ministre du commerce et de l’industrie du Mali.

La rencontre a débuté par la remise du document de passation de service au nouveau président de la CCIM par le contrôleur des services publics, Aliou Sissoko, qui a expliqué que la supervision de la passation de service faisait partie de leurs missions régaliennes visant à assurer la bonne gouvernance et la continuité du service public au sein de tous les établissements publics. “Nous avons supervisé la passation en suivant un canevas établi par les directives du Premier ministre en la matière”, a déclaré M. Sissoko.

Il a également ajouté qu’il était présent lors de cette cérémonie pour s’assurer du respect strict du canevas afin d’éviter tout problème éventuel pour la personne qui prend ses fonctions. Selon lui, ce canevas comprend quatre points dans le procès-verbal de la passation de service, à savoir l’aperçu du service de l’entité, la situation du personnel, la situation financière de la structure et les dossiers en cours.

Le secrétaire général de la CCIM, au nom de ses collaborateurs, a félicité le nouveau président et son bureau, et a assuré de leur disponibilité pour le bon fonctionnement de la structure. “De notre côté, nous ne vous laisserons pas tomber, vous pouvez compter sur nous, tout comme nous comptons sur vous”, a déclaré Mahamadou Sango.

Il a souligné que les employés de la CCIM ont une mission publique dont l’objectif est d’améliorer la qualité du service en évitant la corruption et les lourdeurs administratives. “Nous sommes là pour coordonner les missions que vous avez décidées et qui sont incluses dans votre programme d’activités, conformément aux procédures publiques”, a déclaré Mahamadou Sango.

Ce dernier a salué les autorités de la transition pour leur engagement en faveur du développement du pays. “Je m’efforcerai d’être à la hauteur de la mission qui m’a été confiée. Nous avons déjà commencé les activités prioritaires de notre mandat, qui consistent à réfléchir à l’industrialisation du pays”, a expliqué Madjou Simpara, ajoutant que le Forum de Ségou s’inscrivait dans ce cadre.

Rappelons que M. Madiou Simpara a été élu à la suite de l’examen des conclusions de la réunion ordinaire de l’Assemblée Consulaire, qui s’est tenue les 23 et 24 mars 2023 au Centre international de Conférence de Bamako.

Lors de cette assemblée générale élective, M. Simpara a obtenu 214 voix pour et 4 voix contre, sur un total de 221 votants inscrits. Cela lui confère le pouvoir de diriger la destinée de la CCIM pour les 5 prochaines années à venir en tant qu’opérateur économique.

Adama B. Konaté

Source : l’Observatoire 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *