Choguel de retour à la Primature : Pour combien de temps encore ?

Annoncé depuis bientôt un mois, le retour de Choguel Maiga à la Primature est désormais effectif. Le PM titulaire à en effet déjoué pas mal de pronostics en récupérant son fauteuil après quatre mois d’absence imposée par des ennuis sanitaires. Et c’est à la télévision nationale que les Maliens ont été informés par décret présidentiel lu par le secrétaire général de la présidence et par lequel le colonel Assimi Goïta prend de court bien d’observateurs dont de nombreux détracteurs de Choguel. Le chef de l’Etat a en clair procédé par abrogation du décret de nomination du Colonel Abdoulaye Maïga comme Premier ministre par intérim.

Juste après la courte passation avec son intérimaire, Choguel, comme pour marquer à nouveau son territoire, a entamé une série de rencontres, notamment avec le secrétaire général du Gouvernement et les membres de son cabinet. Le lendemain, il a présidé son premier conseil de cabinet en présence de l’ensemble des membres du gouvernement avant de tenir une réunion avec le comité stratégique du M5-RFP, ancien format.

Sauf qu’à peine revenu qu’on commence déjà à susurrer un départ définitif cette fois. S’agit-il de rumeurs une fois de plus propagés ses détracteurs ? Rien n’est moins sûr. Et pour cause, le Col Abdoulaye Maiga, qui avait assuré l’intérim en absence de Choguel, a été nommé dans la foulée ministre d’Etat prêt à remplacer le PM de façon intérimaire ou en cas d’empêchement définitif. Et Choguel, comme pour s’opposer audit décret a, dès sa reprise de fonction, demandé dans une lettre circulaire aux ministres de lui faire le point des activités de leurs départements respectifs pendant ses quatre mois d’absence. Et dire que le même le ministre d’Etat, qui ne relèverait pas du PM, n’a pas été hissé au dessus d’une telle injonction à laquelle plus de la moitié des membres du gouvernement, de bonnes sources, n’a pas jugé opportun de donner suite.

Et ce n’est pas. Contrairement aux apparences, il semble que le PM de la rectification ne soit pas complètement remis de son AVC.

Amidou Keita

Le Témoin 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *