Célébration des mariages au Mali : Uniforme, un dangereux virus chez les maliennes !

Au Mali, les cérémonies de mariages sont des événements organisés avec beaucoup de soins, surtout du côté des femmes. Mais de nos jours, une fois qu’on annonce une cérémonie de mariage, les femmes commencent à se faire des soucis, parce qu’elles pensent aux habits, aux chaussures, et aux bijoux qu’elles vont porter sans compter les contributions en guise de « BOLOMAFARA » comme on l’appel chez nous et aussi de l’habit fétiche ‘’l’uniforme’’ qui devient de plus en plus une exigence. Étant donné que tout le monde n’a pas les mêmes moyens, pour s’en procurer, certaines femmes sont mêmes prêtes à tout pour les avoirs.

Ce Phénomène est-il sociétal ou simplement un caprice pour les femmes ?  

En effet, auparavant on voyait les uniformes uniquement lors de la célébration des fêtes nationales comme le 8 mars, le 22 septembre, le 20 janvier, pour ne citer que ces quelques dates, Mais aujourd’hui elle est devenue un phénomène de société. Selon nos enquêtes auprès des personnes d’un certain âge, ces uniformes étaient portées autrefois pendant les cérémonies de mariage pour ne pas créer de différence entre les personnes et aussi pour réduire les dépenses car elles n’étaient pas chères et mettaient tout le monde à l’aise. Mais cette pratique a perdu son vrai sens de nos jours car les lieux de mariage sont devenus des endroits de concurrence entre femmes. Pour rappel, les cérémonies de mariage sont des occasions pour certaines dames de faire étalages de leur extravagance et de leur haut standing de vie en s’habillant cher. Certaines peuvent même dépenser beaucoup d’argent pour s’octroyer des beaux habits et de bijoux. Même les moins fortunées n’hésitent pas à dépenser plus de 50.000f dans les uniformes.

Que dire de ces jeunes filles qui s’adonnent à des pratiques souvent éhontées juste pour pouvoir s’en procurer. Ces pratiques sont souvent aux antipodes de nos valeurs sociétales, d’où la question de savoir si c’est un phénomène de société ou simplement le caprice de femmes. Il est de nos jours un phénomène qui préoccupe toute bonne conscience, car par ce temps qui court, l’on doit changer de comporter. Le hic est que le phénomène s’est tellement métastasé que c’est devenu une tradition qui s’est incrustée dans nos habitudes. On entend souvent dire si tu refuses de t’en procurer lors de mon mariage, je refuserai de m’en procurer à ton tour. Du coup des amitiés et autres relations de cousinage et de camaraderie sont allés à vau l’eau à cause de ces pratiques. Il est grand temps pour les femmes de sortir de ce cercle vicieux au grand bonheur de la société, car comme dirait cet adage, la femme est le pilier de la famille et celui de la société.

En définitive, si ces uniformes sont pour certaines un moyen pour instaurer la cohésion et renforcer les relations humaines, par d’autres ils sont facteurs de conflit et de fracture sociale. Alors la solution passe par la sensibilisation et une certaine prise de conscience de la part des femmes afin qu’elles accordent plus d’importance à d’autres choses qu’à ces futilités

Assitan DIAKITE

Source : l’Alternance 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *