Cancer : la cigarette collée aux lèvres

On connait depuis longtemps la relation entre la cigarette et le cancer du poumon : plus on fume, et plus la quantité de cigarette que l’on fume est grande, plus on de chances de contacter le cancer du poumon. Or, on a découvert une autre corrélation, qui intéressera ceux qui ont l’habitude de garder « le mégot aux lèvres » en permanence : ceux-ci encourent non seulement un risque accru de contracter le cancer, mais s’exposent à un risque de bronchite chronique plus élevé que les fumeurs qui tiennent la cigarette à la main. L’alcool et l’alcoolique l’alcool n’est pas un aliment. C’est un poison qui abime les organes, surtout le système nerveux. C’est un tyran pour sa famille, et un fléau pour la société. L’alcool peuple les hôpitaux, les prisons et les asiles de fous. Il ne nourrit pas, l’alcool fatigue.

Le cancer est une maladie sournoise qui atteint principalement le tube digestif, la peau et les glandes. La maladie débute par une petite tumeur à laquelle on ne fait pas attention. Mais elle grossit vite. L’évolution est généralement rapide. Une tumeur ordinaire, un petit bouton, ça ne parait pas dangereux. Des cellules se forment au-dessus de la peau souvent on ne s’en inquiète pas. Mais si les cellules nouvelles envahissent l’intérieur et détruisent les autres cellules de l’organisme, la tumeur devient un cancer (ce mot signifie crabe) qui pénètre et détruit peu à peu les organes qu’il atteint. D’où l’expression du «cancer qui ronge». Le cancer de surface atteint la peau, la langue, les gencives. Il peut se déceler facilement. Devant une plaie, même minuscule, qui ne guérit pas, ou devant une petite tumeur persistante, n’hésitez pas consulter le Médecin.

Le cancer profond ne se reconnait que tardivement par des troubles dans les organes atteints. Il n’est plus temps d’agir. Le malade maigrit, et perd ses forces. La mort n’est pas éloignée. Certaines causes semblent prédisposer au cancer: les irritations, les frottements, les chocs, les cicatrices, certaines substances comme le goudron. Le cancer apparait généralement dans des régions du corps soumises à des démangeaisons répétées. Il est guérissable s’il est soigné à temps. On le détruira, soit par les rayons X par le radium ou la bombe à cobalt, soit en le faisant enlever par un chirurgien.

Ivresse et alcoolisme

L’ivresse est l’état d’une personne qui a le cerveau troublé après avoir bu trop d’alcool ou de boisson alcoolisée, et qui ne sait ni ce qu’elle dit, ni ce qu’elle fait. L’alcoolisme résulte de l’absorption régulière et fréquente d’alcool: eaux-de-vie, liqueurs, apéritifs, digestifs; ou de quantités exagérées de vin ordinaire, vin de palme, bière de mil ou de mais…

L’ivresse peut n’être qu’une erreur passagère. L’alcoolisme est une habitude, une maladie. Il y a des alcooliques qui n’ont jamais été ivres. L’alcool peut être un excitant, mais pas un fortifiant. Il peut donner le coup de fouet, mais il ne nourrit pas, il ne supprime pas la fatigue.

Source : Inter de Bamako

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *