Campagne agricole 2023-2024 : Le Ministre Lassine Dembélé dans la zone CMDT de Bougouni, Sikasso, Koutiala et Fana pour constater et encourager les agriculteurs

Le Ministre de l’Agriculture M. Lassine DEMBELE accompagné d’une forte délégation de la CMDT avec à sa tête son PDG Nango DEMBELE a entamé, le 03 Août 2023, une visite dans le zone CMDT de Bougouni, Sikasso, Koutiala et Fana. Cela dans le cadre de mise en œuvre du plan de la campagne agricole 2023-2024.

La première étape de la visite a concerné la localité de Bougouni, où les cotonculteurs ont réservé un accueil chaleureux à la délégation ministérielle pour témoigner leur satisfaction par rapport à la campagne en cours.

C’est à quelques kilomètres de Bougouni, précisément dans le village de Bohi que le Ministre DEMBELE et la délégation qui l’accompagne se sont rendus compte de l’enthousiasme des producteurs. Une fois les pieds mis dans le champ de coton de Diakaridia KONE, on se laisse transporté par un état végétatif impressionnant. Cela grâce aux intrants agricoles utilisés à temps et à l’utilisation en amont des anti-jassides.

Selon le producteur KONE « nous sommes très contents des autorités maliennes à travers la CMDT qui ont tout mis à notre disposition pour entretenir nos champs ».

« On voit que le coton a vraiment une bonne mine, il a reçu suffisamment d’engrais et ce producteur a déjà fait 3 traitements chimiques, ce qui veut dire que la parcelle est déjà dans une position de donner un très bon rendement », a déclaré le chef du département de l’agriculture.

Hormis le coton, M. KONE dispose aussi d’une parcelle de 11 hectares de maïs que le ministre a visité tout en appréciant le rendement déjà visible.

Ces champs visités représentent globalement l’état de la campagne cotonnière et céréalière dans la localité de Bougouni qui, aux dires du contrôleur de secteur, a dépassé les attentes. « On est déjà a 101% pour le coton, 103% pour le maïs, le sorgho 104% », dit-il.

Le Ministre Lassine DEMBELE a profité de l’occasion pour échanger directement avec les producteurs de Bohi. Ils ont exprimé leurs principales doléances relatives à la construction d’une usine d’engrenage dans leur secteur (Kebila). Le Ministre DEMBELÉ leur a rassuré d’avoir bien noté les doléances et les invitent à plus de courage pour la réussite de la campagne, sans oublier de leur prodiguer des conseils.

Ensuite, le Ministre de l’agriculture M Lassine DEMBELE et sa délégation, étaient le 05 août 2023, dans la région de Koutiala, la capitale de l’or blanc.

Ici, le Ministre DEMBELÉ a tenu à échanger directement avec les cadres de la CMDT et de la direction régionale de l’agriculture. L’idée est de faire le point de réalisation de la campagne agricole en cours et identifier les difficultés.

Selon l’administrateur général de la filiale Nord Est de la CMDT, les réceptions et la mise en place des intrants sont à des niveaux de réalisations satisfaisants et largement supérieurs à ceux de la campagne écoulée.

Malgré la mauvaise répartition des pluies, Koutiala enregistre en fin juillet en coton, une réalisation de 204.072 ha soit 95,81%. Le maïs dépasse déjà les prévisions avec un rendement de 165.585 ha soit 101,28%.

L’administrateur général de la filiale Nord Est de la CMDT rassure que des dispositions particulières sont prises pour la maîtrise des jassides grâce à la disponibilité des produits adéquats.

Il ressort des échanges que l’Etat malien a consenti de gros efforts en maintenant d’une part la subvention des intrants et d’autre part en fixant un prix d’achat incitatif du coton graine (295 FCFA /kg le premier choix). En plus, les superficies sinistrées de la campagne précédente ont été prises en charge par l’Etat.

Le directeur régional de l’agriculture dans non intervention n’a pas manqué de toucher du doigt certains maux qui minent le secteur. Il s’agit de l’insécurité dans les différentes communes, la faible quantité d’engrais subventionnés, une quantité insuffisante des ressources humaines par rapport à l’encadrement, l’accaparement des terres agricoles pour faire office d’habitation.

A toutes ces préoccupations, le ministre dit avoir pris bonne note et rassure qu’une réponse adéquate sera donnée aux doléances.

Si Koutiala est reconnu comme une zone de culture de coton par excellence, la population entend faire de la localité une référence également dans la culture céréalière. Le défi à relever est l’industrialisation des cultures céréalières afin de mieux assurer la sécurité alimentaire et nutritionnelle.

Avant, le ministre et sa délégation avaient rendu une visite de courtoisie aux autorités religieuses et traditionnelles et présenter les condoléances dans la famille Ouattara suite au décès de Barou Ouattara.

Les autorités religieuses ont prié pour la réussite de la campagne et une bonne répartition de la pluviométrie.

Source : Cellule de communication Ministère de l’Agriculture 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *