Burkina : plus de 150 jihadistes tués (médias)

Plus de 150 militants de groupes jihadistes ont été neutralisés ces derniers jours dans les régions du Centre-nord et du Centre-est, ont rapporté mardi soir, l’Agence d’information du Burkina (AIB) et la télévision publique, citant toutes deux, des sources sécuritaires.

Les opérations militaires ont eu lieu lundi dans la journée. Dans le Centre-nord, a expliqué la télévision d’état, une centaine de présumés jihadistes, venus du Nord, se sont abrités sous « un grand arbre » dans la zone de Minama, entre Bourzanga et Kongoussi, alors qu’il pleuvait.

L’Agence d’information du Burkina (AIB) qui a confirmé cette information a ajouté que les assaillants ont été tous « foudroyés par le vecteur aérien avec leur matériel ».

Deux autres frappes de l’armée ont visé des positions de groupes jihadistes dans la région du Centre-est. La télévision nationale a fait savoir qu’une bande d’hommes armés qui ont détourné deux citernes pour ravitailler leur base dans la forêt de Kankanmogré « ont été traités ». Aucun chiffre n’a pu être établi.

Toujours dans cette région, l’AIB a indiqué qu’une cinquantaine de terroristes, venus probablement pour dérober du bétail, ont été neutralisés par les vecteurs aériens dans la zone de Yaktibo.

Plusieurs opérations anti-jihadistes sont en cours dans plusieurs localités de ce pays en proie aux exactions des groupes djihadistes depuis 2015.

DS/ac/APA

Source: APA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *