‘’Bar Richard’’, Badialan III: Une dispute autour du restant d’une bouteille d’alcool tourne au meurtre !

Les faits se sont déroulés dans la nuit du jeudi 9 au vendredi 10 novembre dernier dans un vieux débit de boissons dénommé ‘’ Bar-Richard’’ situé près du pont qui porte son nom au Badialan III. Ainsi, c’est une altercation qui s’est soldée au meurtre d’un ressortissant Guinéen, par ses initiales ‘’K.T’’. Lors d’une rixe dans ledit Bar, il a été blessé avec des tessons de bouteille à la gorge par I.D, un cueilleur des restants dans les bouteilles, appelé dans le jargon ‘’Rat de Bar’’ et y a perdu la vie sur le champ.

Le Bar ‘’Richard’’ dressé entre la clinique ‘’Farako’’ et la canal ‘’Woyowoyanko’’ fut un endroit très célèbre dans le temps. Il porte le prénom de son promoteur ‘’Richard’’, dit-on, un Métisse qui a aménagé cet espace pour servir de cadre de divertissement pour les jeunes, lors des cérémonies sociales comme le mariage. D’ailleurs la célébrité de cet espace a fini par donner son nom même au pont situé sur son versant droit. Mais au fil des années cet endroit a perdu son lustre d’antan pour devenir un coin des délinquants les plus notoires de la zone et des consommateurs de véritable ‘’eau de feu’’ (le vin rouge produit localement). Ce faisant, sa petite clientèle composée pour la plupart des alcooliques moins-disant (à cause du prix bas des boissons) se familiarise, se côtoie et se querelle souvent pour casser la gueule de bois, quotidiennement.

Un abonné de ce Bar, K.T ignorait qu’il livrait cette nuit-là (celle du 9 au 10 novembre) son dernier combat contre ID. C’est une simple dispute éclatée entre les deux protagonistes qui finira par lui couter la vie.

 Ainsi, selon nos informations recueillies, tout aurait commencé lorsque la victime, de retour, après avoir accompagné une personne à la devanture du maquis, ait trouvé que sa bouteille d’alcool n’y était plus. Précisement ramassé par I.D, sans qu’il ne finisse de boire le reste de son contenu. Cette soustraction frauduleuse de son ‘’eau satanique’’ aurait réveillé chez KT tous les démons qui dormaient en lui. De ce fait, sa réprobation à l’encontre de celui qui avait l’habitude de commettre de tels forfaits, le nommé ID, donna lieu à une altercation entre les deux alcolos jusqu’à ce qu’ils en viennent aux mains. C’est ainsi que I.D, s’est servi des tessons de bouteille afin de tracer K.T au niveau de son cou. Qui finira par perdre une grosse quantité de sang. A cause de la gravité de la blessure reçue, le ressortissant guinéen perdra l’âme sur le champ. Un fois alertés, les limiers du Commissariat de Police de Dravela-Bolibana (Ex 2ème Arrondissement) se sont transportés sur les lieux pour constater les faits sur place avant que le corps de la victime soit évacué à l’hôpital.

Quant au présumé meurtrier, I.D, après la commission de son infraction, il a été interpelé par ledit Commissariat de Police et déféré devant le Parquet de la Commune III. Il casse actuellement sa gueule de bois à la Maison Centrale d’Arrêt de Bamako Coura, depuis le lundi 13 Novembre dernier en attendant d’être enrôlé pour son procès.

Par Mariam Sissoko 

Source : Le Sursaut

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *