Attaque terroriste à Sévaré : Échec cuisant pour les forces du mal

Les groupes obscurantistes ont subi une raclée mémorable qu’ils ne sont pas prêts d’oublier. C’était lors de leur tentative, samedi dernier, de s’en prendre aux emprises des Forces armées maliennes. Pas moins de 28 assaillants ont été neutralisés. Malheureusement, on déplore la mort de 10 civils et 61 blessés.

L’explosion du véhicule kamikaze a causé plusieurs dégâts dans le secteur.

Cet événement fera date. Les groupes terroristes hésiteront dorénavant avant de planifier ce genre d’opération. L’Armée malienne a fait la preuve que ses emprises sont désormais inexpugnables. Et qui se risque à les attaquer, s’expose à une riposte dévastatrice.

Dans la soirée de samedi, le gouvernement a salué le professionnalisme des militaires et réitéré son engagement à éradiquer le terrorisme dans notre pays. La tentative d’attaque complexe contre la zone aéroportuaire de Sévaré avec des véhicules kamikazes samedi vers 5h30, aura été l’occasion, encore une fois, pour les militaires de démontrer leur détermination à faire échec au dessein funeste des forces du mal.

Grâce à leur bravoure et aux nouveaux matériels de combat dont ils disposent, les militaires ont mis les terroristes en déroute. Fait notable : les Forces armées maliennes ont opéré exclusivement avec leurs moyens, contrairement aux allégations véhiculées par des médias internationaux désormais complices patents des terroristes depuis que le Mali a décidé de mettre fin à une coopération devenue toxique. Les terroristes et leurs complices ont véritablement fait chou blanc à Sévaré.

Pourtant, les forces du mal n’avaient pas lésiné sur les moyens pour tenter de faire le maximum de dégâts sur les moyens aériens de combat, devenus aujourd’hui leur pire cauchemar.

C’est pourquoi, la tentative d’attaque, d’une rare violence, a troublé la quiétude de la population de Sévaré. Il y a eu des déflagrations, accompagnées de tirs nourris à l’arme lourde et à l’arme automatique. Le fracas des armes a tiré du sommeil, les habitants de ce gros quartier de Mopti, au lendemain de la fête de Ramadan.

Venus à bord de véhicules dont un bourré d’explosifs, les assaillants ont d’abord lancé des roquettes en direction de l’aéroport Hambodedjo de Sévaré dans le dessein de nuire à la Base 102 où sont stationnés plusieurs aéronefs de l’Armée de l’air. Cette action a été suivie de l’explosion d’un véhicule kamikaze sur la Route nationale RN 15 reliant Sévaré à Bandiagara à environ 500 mètres de la gare routière de Mopti. L’explosion a détruit une station d’essence et deux maisons dont une servait de site aux personnes déplacées internes. Dans la foulée, deux suspects ont été arrêtés par les Forces de défense et de sécurité.

Quelques heures après l’attaque, le gouverneur de la Région de Mopti, le colonel-major Abass Dembélé, s’est rendu sur les lieux pour s’imprégner de la situation. Il a d’abord rendu visite aux blessés admis à l’hôpital Sominé Dolo avant d’aller au quartier Sarema dans la zone aéroportuaire où le véhicule piégé a explosé sans atteindre sa cible.

Le chef de l’exécutif régional a salué la promptitude et le professionnalisme des Forces de défense et de sécurité, le dévouement des agents socio-sanitaires et l’assistance de la population fortement mobilisée à l’appel des autorités pour le don de sang aux blessés.

Aussi, des mesures urgentes ont été prises par le gouverneur pour porter assistance et secours aux victimes.

Dramane COULIBALY / Amap-Mopti

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *