20 janvier au Mali : Un chèque de 6,5 milliards aux ayants droit des militaires tombés au front

Le président de la Transition, chef suprême des Armées, le colonel Assimi Goïta a présidé ce vendredi à la Place d’armes du génie militaire, les festivités du 62è anniversaire de l’Armée malienne.

C’était en présence du Premier ministre, Choguel Kokalla Maïga, des membres du gouvernement, des autorités administratives et politiques de Bamako, du corps diplomatique et de la hiérarchie militaire.

Cette cérémonie s’est tenue dans un contexte de montée en puissance de l’Armée malienne, marqué par l’acquisition récente de plusieurs aéronefs et d’autres équipements militaires.

Aussi, a-t-elle été l’occasion de récompenser le mérite de plusieurs militaires. Certains ont été décorés pour leurs actes de bravoure à titre posthume. Représentés par leurs familles, ils ont reçu la Médaille du mérite national avec effigié abeille à titre posthume. Les autres présents à la cérémonie ont reçu la médaille de la Croix de la valeur militaire, la médaille du mérite militaire, la médaille de sauvetage et la médaille des blessés.

Au cours de la cérémonie, le chef de l’Etat a remis un chèque géant de 6,5 milliards de Fcfa au ministre de la Défense et des Anciens combattants qui l’a, à son tour, remis au directeur du Service social des Armées. Cette somme est le montant général des indemnités forfaitaires de 10 ans, du douzième groupe de payement, destiné aux ayants droit des militaires tombés au champ d’honneur. Aussi, des chèques géants individuels ont été remis aux familles de trois militaires tombés les armes à la main pour la défense de la patrie. Il s’agit de Fatoumata Diarra, veuve de feu lieutenant Filly Seidina Sissoko, Modibo Niaré, père de feu sergent Moussa Niaré et Housseyni Aliou Diallo, père de feu caporal Mohamed Housseyni Diallo. La cérémonie a pris fin par un défilé militaire et une parade des avions de l’Armée de l’air.

A la fin de la cérémonie, au cours de l’interview qu’il a accordée à la presse, le chef de l’Etat a salué l’engagement des Forces de défense et de securité engagés sur les théâtres d’opération. Le colonel Assimi Goïta a rassuré le peuple malien de leur engagement et de leur détermination à défendre l’ensemble du territoire national.

Il a, en outre rassuré les Forces de défense et de securité en tant que chef suprême des Armées, de l’appui constant des autorités de la Transition jusqu’à la pacification totale du territoire national.

Dieudonné DIAMA

Source : L’Essor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *