Sale temps pour la diplomatie : L’ambassadeur du Mali au Burkina, mis sous mandat de dépôt, celui en Côte d’Ivoire convoqué au pôle économique

Sale temps pour la diplomatie : L’ambassadeur du Mali au Burkina, mis sous mandat de dépôt, celui en Côte d’Ivoire convoqué au pôle économique

La lutte contre la corruption continue son petit chemin. Elle fait rage au sein des représentants de la diplomatie malienne. Le Pôle économique et financier vient de placer sous mandat de dépôt, Amadou Soulalé, l’ambassadeur du Mali au Burkina Faso pour des malversations financières.

Épinglé par le rapport 2019 du vérificateur général, l’ambassadeur du Mali au Burkina Faso est mis en cause pour un détournement de plus d’un milliard et demi de FCFA. Les enquêteurs ont décelé ces irrégularités dans sa  gestion du diplomate malien. Il s’agit de l’argent destiné à construction du nouvel local de l’ambassade du Mali dans le pays des hommes intègres.

Le vérificateur général a épinglé plusieurs ambassadeurs du Mali dans son rapport. Après avoir passé la nuit du mardi en garde à vue, Amadou Soulalé a été placé sous mandat de dépôt le mercredi par un juge d’instruction.

L’ambassadeur du Mali en Côte d’Ivoire, Ousmane Ag Rhissa serait attendu au pôle le lundi prochain. Cette convocation serait consécutive à une malversation financière décelée par le vérificateur général, toujours dans son rapport 2019.

A noter que dans ce rapport, plusieurs ambassadeurs sont épinglés pour une mauvaise gestion. On peut citer, entre autres, l’ambassadeur du Mali en Italie, Canada, Washington, Gabon et autres….

De toutes les façons, le message du président de la Transition lors de la réception du rapport du vérificateur général est en train de concrétiser. Il a annoncé tous ceux qui ont volé l’argent de l’état vont le vomir.

Source: 22 septembre