Faits divers : Des braqueurs lynchés en plein jour

Faits divers : Des braqueurs lynchés en plein jour

Les deux bandits armés avaient (presque) réussi leur coup. Mais le temps de s’éloigner de leurs victimes les choses ont tourné au drame pour eux.

Les attaques, vols et autres braquages à main armée sont devenues le quotidien des populations de Bamako. Rares sont les jours qui passent sans qu’un pauvre citoyen ne fasse les frais d’une insécurité qui, visiblement, va crescendo dans la capitale et ses environs. Le phénomène a atteint une telle proportion que les bandits armés n’hésitent pas à faire irruption jusque dans l’enceinte des locaux censés contenir de l’argent pour braquer les occupants.

Rappel. Il y a environ deux semaines, des individus armés ont froidement abattu un pharmacien jusque dans son établissement situé à Kalaban-Coura, en Commune V du District de Bamako. Puis ils ont disparu avec toutes les recettes que la caisse contenait au moment des faits. La suite est connue.

Apparemment, le même scénario s’est produit lundi 27 juillet dernier. Cette fois, c’est une agence de voyages située à Baco Djicoroni Golf, en Commune V du District de Bamako qui a reçu la visite de deux malfrats armés de pistolets. Selon nos sources, c’est en plein midi que les faits se sont passés. Et à cette heure de la journée, dès qu’ils sont parvenus à faire irruption dans l’agence de voyages, les deux inconnus armés ont abattu au moins une personne au cours de l’opération. Aucune de nos sources n’a pu nous dire avec exactitude si les deux braqueurs avaient pu faire main basse sur une quelconque liquidité, ou pas.

Mais en revanche, les mêmes sources confirment que juste après l’opération, les deux malfaiteurs ont rapidement pris la fuite. Mais malheureusement pour eux, ils n’auront pas le temps de s’éloigner pour échapper à la foule qui les poursuivait. Pendant qu’ils cherchaient à distancer leurs poursuivants, leur chemin a croisé celui d’un taxi. Aussitôt, le chauffeur de véhicule de transport en commun a compris que ces deux fugitifs poursuivis par la clameur, n’étaient autres que des malfaiteurs.

Le taximan a immédiatement donné un coup de main à la foule qui poursuivait les deux bandits armés. Grâce à une manœuvre de son véhicule, il parvient à cogner et renverser les deux inconnus rendant du coup la tâche facile à la foule. Les malfrats n’auront pas le temps de se relever pour partir.

Ils seront coincés et maîtrisés avant d’être conduits dans les locaux du centre de secours de la protection civile à quelques encablures des lieux où ils ont été percutés par le taximan. Et la foule qui grossissait au fur et à mesure que le temps passait a envahi la cour des pompiers au cri de « Tuez les, tuez les… ». Les malheureux bandits n’avaient plus d’issus pour se sauver. C’est là où ils ont été lynchés et brûlés vifs devant des spectateurs complètement éberlués. Et les images ont immédiatement été partagées sur les réseaux sociaux. Comme pour dire à d’autres individus du même type que la population veille au grain en cette veille de fête de Tabaski.

Source: l'Essor