Le Ministre Ag Attaher prend le pouls des grands défis : « Je suis venu pour construire et consolider »

Le Ministre Ag Attaher prend le pouls des grands défis : « Je suis venu pour construire et consolider »

Nommé à la tête du ministère de la Jeunesse et des Sports, à la faveur de la mise en place du premier Gouvernement de la Transition, dirigé par Moctar Ouane, le ministre Mossa Ag Attaher a effectué une première prise de contact avec ses collaborateurs directs, à savoir les membres du Secrétariat Général et du cabinet de son département. C’était ce mercredi 7 octobre, dans la salle de réunion du ministère de la Jeunesse et des Sports.

Faire connaissance avec ses nouveaux collaborateurs, s’imprégner des grands dossiers en instance et partager avec eux sa vision sur la conduite de sa mission, conformément à la feuille de route édictée par le Premier ministre. Voilà d’un trait, l’exercice auquel, le ministre Mossa Ag Attaher s’est prêté avant sa prise de fonctions.

Prenant la parole en premier pour souhaiter la bienvenue au nouveau chef du département de la Jeunesse et des Sports, Amadou Diarra Yalcouyé, en sa qualité de Secrétaire Général a tenu d’abord à féliciter le ministre pour sa brillante nomination. « Nous vous exprimons ici notre engagement et notre disponibilité avec dévouement à travailler sous votre autorité » a déclaré le Segal Yalcouyé tout en réitérant la gratitude de tout le personnel du département de la Jeunesse et des Sports au ministre sortant, Arouna Modibo Touré pour les résultats atteints. « Que le bon Dieu vous accorde la santé et la force nécessaires pour accomplir avec honneur vos nouvelles missions » a-t-il exprimé comme vœu à l’endroit du ministre Ag Attaher.

Par la suite, le Secrétaire Général du ministère de la Jeunesse et des Sports a bien voulu exposer au ministre Mossa Ag Attaher certains dossiers importants en instance, ainsi que les grands chantiers ouverts au sein du département de la Jeunesse et des Sports.

De manière explicite, il a égrené le chapelet de ces dossiers et chantiers sous trois grands chapitres, à savoir : la jeunesse, le sport et la coopération.

Par rapport à la Jeunesse, M. Yalcouyé a évoqué entre autres dossiers : l’état des lieux de la relecture de la politique cadre de la Jeunesse, la situation des missions de la Direction du Service National des Jeunes (SNJ) avec l’adoption du statut des réservistes. Dans le même domaine, le Segal Yalcouyé a touché du doigt aux chantiers en cours et la rénovation des infrastructures existantes, dont celle du nouveau Palais des pionniers et les maisons de jeunes de certaines localités à l’intérieur du pays.

Dans le chapitre des sports, Amadou Diarra Yalcouyé, n’a pas manqué de souligner les attentes légitimes des autorités et du public sportif sur la participation honorable de certaines de nos équipes nationales aux compétitions internationales. C’est le cas en football pour les Aigles, dans le cadre des éliminatoires de la CAN et de la Coupe du monde et des équipes de catégorie d’âges (U17, U20) pour la qualification à la prochaine CAN. S’y ajoute en basketball, la participation de nos formations nationales à l’Afro-basket de leurs catégories respectives.

Concernant la question de la coopération, le Segal Yalcouyé a tenu à porter à la connaissance du ministre Ag Attaher, l’excellence de la coopération entre le département de la Jeunesse et des Sports et ses homologues de certains pays, dont le Cuba.

Comme grands chantiers et nouvelles infrastructures, il a évoqué de façon succincte, la construction de l’hôtel des sports sur un bâtiment R+4 avec parking, les travaux de rénovation du stade omnisport Modibo Kéita, du stade du 26 mars et du Centre du sportif d’élite Ousmane Traoré de Kabala.  Sans oublier le nouveau Centre de médecine de sports, dénommé Lassana Traoré dit ‘’Ambiance’’, qui sera très prochainement inauguré.

Comme préoccupations majeures, Amadou Diarra Yalcouyé a évoqué les difficultés de mobilisation de ressources pour la prise en charge des sélections nationales, la dégradation des infrastructures sportives suite à des festivités de célébration de Mawlid par des organisations religieuses et la question de renouvellement du contrat des experts cubains dans notre pays.

La volonté ferme du ministre Ag Attaher de relever les défis en commun

Avant de répondre aux préoccupations soulevées, le ministre Mossa Ag Attaher  a bien voulu, de prime abord, se présenter à ses nouveaux collaborateurs, avant d’exprimer toute sa fierté et l’enthousiasme qui l’animent à prendre les rênes de ce département stratégique en charge des questions de la Jeunesse et des Sports. « Mon prédécesseur est un ami, je suis venu chez lui ici à plusieurs reprises, donc je ne me sens pas en terrain inconnu » a indiqué le ministre Ag Attaher, avant de faire savoir qu’il est venu pour continuer le travail de ses prédécesseurs mais avec de la performance et le souci de mieux faire. « Je suis venu pour construire et consolider » a-t-il déclaré. C’est pourquoi il a pris l’engagement de mettre le personnel dans des conditions idoines afin que les résultats qui seront engrangés soient le fruit d’un travail commun. De ce fait, il a invité les uns et les autres à la franche collaboration en vue de bien poser les problèmes afin qu’ils soient mieux résous.

« En cas de victoire, ce serait la victoire de chacun de nous tous et réciproquement en cas d’échec. C’est pourquoi nous devons tous nous battre pour que nous soyons au rendez-vous, car nous sommes attendus, pour fêter ensemble plus de victoires que d’échecs » a dit le ministre Ag Attaher.

Dans son intervention, le  ministre de la Jeunesse et des Sports n’a pas perdu de vue les défis. Lesquels, selon lui sont énormes. « Nous avons la mission de prendre en charge les préoccupations de 58 à 65% de la population du Mali, c’est un challenge mais c’est aussi une légitimité qu’on doit exploiter ». Il a promis de prendre le temps de mieux analyser les défis avec l’ensemble de son équipe pour les apporter des solutions idoines en adéquation avec la feuille de route du Premier ministre. Pour ce faire, le ministre Mossa Ag Attaher s’est exprimé en ces termes « Je souhaite compter sur chacun de vous, il ne doit y avoir aucune barrière entre vous et moi et entre vous-mêmes ».

Mettant sa mission dans le contexte actuel, il dira que le pays est à une étape décisive de son histoire. « La transition est un passage entre le passé et le futur que nous souhaitons radieux pour le pays » a émis comme vœu le ministre Mossa Ag Attaher. Au regard de la situation financière difficile du pays, pour réussir sa mission, il a nourrit l’espoir d’établir des relations fructueuses avec des partenaires techniques et financiers. Avec lesquels, le ministre Mossa Ag Attaher se propose d’entreprendre des projets pour la Jeunesse et les Sports.

« Je m’investirais à ce que les  biens communs puissent être préservés » a promis le ministre de la Jeunesse et des Sports, avant d’inviter ses collaborateurs au travail.

Source : CCOM/MJS

Source: L’Observatoire