Attribution clandestine de logements sociaux : 3.500.000 FCFA pour bénéficier d’un F4

Attribution clandestine de logements sociaux : 3.500.000 FCFA pour bénéficier d’un F4

Opérée hors procédure normale, l’attribution des logements sociaux en cours moyennant une forte somme d’argent tourmente les éternels demandeurs, jamais bénéficiaires. La commission d’attribution des logements sociaux est-elle à l’origine de cette manœuvre illégale ?  Quel est le rôle de l’Office Malien de l’Habitat dans la procédure d’attribution ?

Des informations qui nous sont parvenues indiquent qu’il y a une attribution des logements sociaux en cours. Ce qui est contraire à la procédure d’attribution normale qui se fait par appel pour dépôt des dossiers au niveau de la commission d’attribution nationale.

En effet, des cas d’attributions récentes ont été signalés à Tabacoro où des logements sociaux restants des 3743 qui s’y trouvent. Selon une source qui a observé toutes les procédures, ‘’il faut seulement payer l’argent pour être bénéficiaire, tout de suite et maintenant’’.

Et notre source de raconter en détail la procédure en cours : « C’est le F4 qu’il donne, mais, il faut déposer d’abord dans un compte bancaire créé à cet effet 2.050.000 FCFA comme il se doit. Ensuite, il faut donner cache 1.500.000 FCFA pour celui qui fait le travail. Et le tour est joué ». De quoi interpeler fortement les autorités. L’Office Malien de l’Habitat est-il au courant de cette pratique

Joint au téléphone, le Directeur général de l’OMH, Sékou Demba, affirme qu’il ignore tout de l’existence de cette pratique nébuleuse. « L’OMH n’attribue pas des logements sociaux aux gens. Son rôle est simplement de les construire et les mettre à la disposition de la commission d’attribution », explique-t-il. Selon lui, la commission d’attribution est le seul organe habilité à attribuer des logements sociaux dans notre pays.

Mise en place par les plus hautes autorités du pays, une commission nationale est chargée de  l’attribution des logements sociaux à la fin de chaque programme. Est-elle à l’origine de l’attribution clandestine signalée sur le site de Tabacoro?

Notre tentative de recouper l’information auprès du président de la commission est restée vaine. La preuve, nos appels et messageries dans ce sens sont restés sans réponses.

Sujet de préoccupations des citoyens lambda, le cas des attributions clandestines des logements sociaux ne doit-il pas interpeler le nouveau ministre des affaires foncières, de l’urbanisme et de l’habitat afin qu’il mette de l’ordre et garantir l’égalité des chances entre les citoyens ?

Sur ce terrain, les Maliens attendent fermement le patron dudit département.

O.M

L’Observatoire