Pharmacie populaire du Mali : Le plan stratégique 2021-2025 validé !

Pharmacie populaire du Mali : Le plan stratégique 2021-2025 validé !

Du jeudi 24 au vendredi 25 mars 2021, s’est tenu, à l’hôtel Salam de Bamako, l atelier de validation du plan stratégique 2021-2025 de la Pharmacie populaire du Mali (PPM). La cérémonie d’ouverture officielle était présidée par le Secrétaire Général du Ministre de la Santé et du Développement Social, Dr. Aly Diop. C’était en présence du Président Directeur Général de la PPM,  Dr Mamady Sissoko, du Représentant du l’USAID au Mali, Dr Algui Yattara, et d’autre personnalités.

Après une session d’atelier débutée par les mots de bienvenue du PDG de la PPM , le Représentant du Ministre de la Santé a précisé que la PPM, pour s’assurer des conditions optimales d’exécution de la mission à elle confiée par le Gouvernement du Mali dans la mise en œuvre de la politique pharmaceutique nationale (PPN), s’est dotée, en 2015, d’un plan stratégique couvrant une période de 5 ans et qui est arrivé à terme en 2019.«Premier du genre pour notre entreprise, le plan stratégique 2015-2019 a été élaboré dans l’optique d’une adaptation qualitative et quantitative de son offre de services dont le but ultime est de garantir un accès équitable aux médicaments essentiels (ME) de qualité aux populations et de promouvoir leur usage rationnel», a déclaré en substance le Président Directeur Général de la PPM, Dr Mamady Sissoko.

 

Selon ce dernier, le plan quinquennal 2015-2019 a permis à la PPM de réussir des avancées significatives dans la maîtrise et la réduction des coûts grâce à une gestion efficiente de l’acquisition, du stockage et de la distribution des produits de santé pendant les cinq dernières années.

Il est, en effet, ressorti de l’évaluation qui en a été faite que ledit plan stratégique 2015-2019 a atteint un taux global de réalisation de 65,21%. Ce résultat assez satisfaisant, la Pharmacie populaire du Mali le doit à l’engagement de son personnel à en faire une entreprise moderne résolument tournée vers l’amélioration constante de ses capacités à mieux réussir ses missions, toujours mieux servir le client et lui offrir des produits de bonne qualité et à sa portée sur les plans financier et géographique. Là, il insistera que ces réussites ne doivent, cependant, pas faire oublier que l’effort doit rester soutenu pour améliorer les conditions d’accès des centres de santé aux produits pharmaceutiques, renforcer les capacités des ressources humaines et la performance financière et commerciale de l’entreprise. Et il faudra y ajouter que c’est pour se donner les moyens de corriger ces insuffisances afin de mieux tenir la place qui est la sienne dans l’exécution de la politique pharmaceutique nationale que la Direction Générale de la PPM a décidé de se doter  d’un nouveau plan stratégique pour la période quinquennale 2021-2025. Ce plan stratégique, élaboré conformément à la politique nationale pharmaceutique de notre pays et telle que définie dans le 4e  Programme de Développement Sanitaire et Social (PRODESS IV) s’articulera autour de cinq objectifs stratégiques. Il vise à renforcer les infrastructures et les moyens logistiques de la PPM , développer les compétences et la motivation des ressources humaines afin de les fidéliser, améliorer le management et la gestion de la PPM dans les domaines de l’approvisionnement, de la production et de la distribution, lui donner une stratégie commerciale permettant d’accroître à hauteur de 10% son chiffre d’affaires et un bon plan de communication et de développement des partenariats.

Enfin,  Dr Mamady Sissoko s’est dit ainsi convaincu qu’avec des résultats satisfaisants dans ces domaines, la PPM deviendra, à la fin des cinq prochaines années, une référence de qualité de service public de proximité et un centre d’excellence de la chaîne d’approvisionnement des produits de santé.  «Notre entreprise ne pourra se hisser à ce niveau qu’avec l’accompagnement et le soutien du Ministre chargé de la santé, de l’ensemble des services placés sous son autorité et plus particulièrement des partenaires techniques et financiers qui apportent leur si précieux concours à la réussite de la politique Nationale pharmaceutique du Mali», conclura-t-il.

SourceLe Point Hebdo