Nord Mali : «L’arrivée de casques bleus algériens au Nord Mali ne peut être qu’une valeur ajoutée»

Nord Mali : «L’arrivée de casques bleus algériens au Nord Mali ne peut être qu’une valeur ajoutée»

« Le Niger peut être un acteur clé à côté de l’Algérie pour faire avancer le processus de pacification », assure le chargé des relations extérieures du Mouvement Arabe de l’Azawad

Mohamed Elmaouloud Ramadane est chargé des relations extérieures du Mouvement Arabe de l’Azawad (MAA) et porte-parole de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), la coalition politique et militaire des groupes du Nord Mali.

Les populations du Nord du Mali ont manifesté le 6 avril, neuf ans après la déclaration d’indépendance de l’Azawad. Le sentiment indépendantiste est-il toujours présent malgré l’application de l’Accord de paix d’Alger ?

Comme vous l’avez constaté, beaucoup de jeunes et de femmes ont manifesté, de leur propre initiative, dans les différentes régions du nord du Mali pour commémorer la date du 6 avril. La nature a horreur de vide comme on a coutume de le dire. Leur mécontentement est dû au retard considérable pris dans la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation qui, malgré de nombreuses promesses et l’espoir suscité chez les populations, demeure...
 
Source : Le Point